Réseau caribéen pour le developpement de systèmes horticoles agroécologiques
PDF Imprimer Envoyer

Introduction de nouvelles variétés d'ignames en Haïti : résultats et perspectives

Intervenant :
Gemma Arnau

Auteurs :
G . Arnau, A, E. Maledon, E. Prophete, R Scutt, C D. Joseph

Divers :

Résumé :

L’igname est une culture alimentaire importante à Haïti. L’anthracnose est l’une des contraintes parasitaires majeures chez les ignames blanches Dioscorea alata. Cette maladie fongique, dont l’agent causal est Colletotrichum gloesporoides, provoque l’apparition de tâches foliaires nécrotiques pouvant confluer et entraîner un dessèchement complet de la plante. Les pertes de rendement sur certaines variétés sensibles peuvent atteindre 90 à 100 %. Cinq variétés réputées résistantes ou tolérantes à l’anthracnose ont été introduites en Haïti pour permettre de sécuriser la production d’igname en limitant l’apport d’intrants. Il s’agit de variétés issues du programme de sélection et amélioration génétique du Cirad en Guadeloupe. Un total de 2500 vitro plants (assainis par culture de méristèmes et thermothérapie) ont été introduits en trois séries d’introduction et sevrage. 80% des plants ont été perdus suite à des problèmes survenus pendant les phases de sevrage et acclimatation et autres (cyclone Sandy).

Les premiers résultats des évaluations au champ sont très encourageants. Une partie des semences ont été transmises au projet WINNER pour évaluation et diffusion.


Vidéo :
Deva-0512-3

 

Haut de page